Home > Communiqués de Presse > Du pluralisme dans le parcours à l'installation, Il faut que ça ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Du pluralisme dans le parcours à l'installation, Il faut que ça bouge !

06.10.2014

Le dispositif de soutien à l'installation est en cours de réforme. L'ARDEAR et la Confédération Paysanne PACA se sont investies dans la concertation régionale afin que la diversité des agricultures et des futurs agriculteurs soit prise en compte et soutenue par la nouvelle politique régionale.

L'Etat et le Conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur reconnaissent la nécessité de faire évoluer le parcours et les aides à l'installation qui concernent aujourd'hui seulement un tiers des installations en PACA et ne répondent pas à la diversité des projets et des profils qui s'installent dans la région.
Les institutions agricoles doivent évoluer dans le même sens et prendre en compte cette pluralité .

Prendre en compte la diversité c'est commencer par proposer un accompagnement à l'image de la pluralité des installations, fondé sur la complémentarité et l'implication des acteurs de l'installation à tous les niveaux :

  • du pluralisme dans les établissements d'enseignement agricole et dans la formation préalable à l'installation : le profil des nouveaux installés a beaucoup évolué ces dernières années (néo-ruraux, vente directe, transformation, maraîchage sur petites surfaces, projets collectifs…), la formation doit s'adapter à leurs besoins et les établissements s'ouvrir aux acteurs de l'installation. La Confédération Paysanne et l'ADEAR 05 demandent depuis plusieurs années à entrer au Conseil d'administration de l'ADFPA des Hautes Alpes pour collaborer à cette évolution ; après un premier refus, l'ADFPA ne daigne plus répondre.

  • du pluralisme au guichet d'entrée dans le parcours d'aide : les Points Accueil Installation (remplacent les Points Info Installation en 2015) accueillent tous les porteurs de projet. Ils doivent le faire dans le respect des règles de neutralité dans un sens positif et sans discrimination des projets. L'objectivité qui est demandé au PAI est incompatible avec la gestion de ces points d'accueil par un seul syndicat, c'est le cas dans 5 départements sur 6 où le syndicat Jeunes Agriculteurs gère seul le point d'accueil.

  • du pluralisme dans le Centre d'Élaboration du Plan de Professionnalisation Personnalisé : maintenir et renforcer la complémentarité des conseillers compétence et projet, accueillir tous les porteurs de projet qui le souhaitent, leur laisser libre choix des conseillers.

  • du pluralisme dans le suivi post-installation : la réforme permet clairement la mobilisation des compétences des différents organismes agricoles.

Pour qu'une véritable réforme de la politique de soutien à l'installation se mette en œuvre dans notre région, il faut que ça bouge dans les départements ! Que tous les acteurs s'ouvrent à la différence, au non-conventionnel ! Il mobiliser les compétences de tous les acteurs pour assurer le renouvellement des générations en agriculture et la vitalité de notre région!


Contacts :
Sylvain MARTIN - Porte-parole Confédération paysanne des Hautes Alpes - tél: 0676320617
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Provence Alpes Côte d'Azur
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
Maison du Paysan -ZAC de la Gueiranne- 83340 Le Cannet des Maures