Home > Actualités > Procès Terra Fecundis : la Confédération paysanne partie civile
Partager sur :
TRAVAILLEURS DETACHES
17.05.2021

Procès Terra Fecundis : la Confédération paysanne partie civile

17.05.2021 -
La Confédération paysanne s’est portée partie civile dans le procès de la société espagnole Terra Fecundis qui s’ouvre ce lundi à Marseille.

La défense des droits sociaux des travailleurs et travailleuses agricoles fait partie de l'ADN de la Confédération paysanne, syndicat pour une agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs.

C'est parce que nous défendons un modèle d'agriculture respectueux des hommes et des femmes, paysans comme ouvriers agricoles, que la Confédération paysanne s'est portée partie civile dans le procès de la société espagnole Terra Fecundis qui s'ouvre ce lundi à Marseille.

Cette entreprise spécialisée dans le détachement de travailleur.es agricoles est poursuivie pour travail dissimulé. Différentes enquêtes menées dans le Gard et les Bouches-du-Rhône ont montré le scandale de ce système d'exploitation de travailleur.es agricoles : 7 € de l'heure, pas de paiements des heures supplémentaires ni de congés payés, pas de couverture sociale… sans compter des conditions d'hébergement souvent indignes.

Ce système montre jusqu'où certains sont prêts à aller, au prétexte d'un modèle économique qui s'imposerait à eux. Un modèle synonyme de concurrence déloyale et de dumping social inacceptables. Pourtant cela n'a rien d'une fatalité. D'autres font le choix de rémunérer et de traiter correctement leurs salarié.es agricoles. Pour contrer ces distorsions de concurrence, la Confédération paysanne porte depuis plus de deux ans la mise en place de prix minimum d'entrée pour les fruits et légumes importés. Tout comme elle défend la conditionnalité sociale de toutes les aides publiques, nationale comme européenne via la PAC*.

Défendre les droits des travailleur.euses du monde agricole n'est pas de « l'agribashing », mais une lutte essentielle pour l'égalité de droits et contre les discriminations et l'exploitation de la main-d'œuvre étrangère dans l'agriculture ! C'est pourquoi nous faisons le choix de dénoncer ces pratiques et d'être partie prenante dans les procédures judiciaires.

AUTRES ACTUALITES SUR LE SUJET
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Provence Alpes Côte d'Azur
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
Maison du Paysan -ZAC de la Gueiranne- 83340 Le Cannet des Maures