Home > Actualités > Appel au rassemblement pour le procès des travailleuses et ...
Partager sur :
SALARIES SAISONNIERS
16.05.2019

Appel au rassemblement pour le procès des travailleuses et travailleurs détaché.e.s - Jeudi 16 Mai à Arles

La Confédération paysanne Provence-Alpes-Côte-d'Azur appelle à rassemblement en soutien aux travailleuses et travailleurs agricoles marocain.es et espagnol.es en procès contre Laboral Terra et huit entreprises agricoles françaises, jeudi 16 Mai 2019, à 13h30, au conseil des prud’hommes d’Arles.

En 2017, cinq travailleuses et travailleurs agricoles marocain.es et espagnol.es ont porté plainte contre Laboral Terra, entreprise de travail temporaire (ETT) spécialisée dans le travail agricole et contre huit donneurs d'ordre français qui les ont embauché.e.s via cette ETT. Ces derniers, implantés, dans le Vaucluse, les Bouches du Rhône et le Gard, embauchent régulièrement des travailleurs étrangers détachés dans la production, l'emballage et la distribution de produits agricoles.
Jeudi 16 mai 2019, après deux ans de procédure, se tiendra la dernière audience du procès de cinq de ces salarié.e.s.

Basé sur le droit européen, le détachement permet la mobilité des travailleuses et travailleurs au sein de l'UE* et constitue, depuis une quinzaine d'années, un cadre d'emploi majeur des travailleurs étrangers en Europe, et notamment des travailleurs agricoles saisonniers. Les contrats OMI ont ainsi laissé la place à des contrats de travail encore plus flexibles et précaires qui favorisent le dumping social et repoussent les limites du socialement acceptable. Exploitation, non rémunération, privation de droits, rupture de contrat du jour au lendemain, toutes ces pratiques révèlent l'injonction de compétitivité adressée aux producteurs agricoles, encouragée par les politiques d'investissement et de défiscalisation.

La plainte déposée au Conseil des prud'hommes d'Arles est une illustration concrète des déboires de l'agriculture intensive dans notre région et de la marchandisation de la main d'œuvre : travail dissimulé, non-paiement des heures supplémentaires et des jours fériés, non-respect des contrats de travail, non déclaration des accidents de travail et des congés maternité.

Les faits ne sont malheureusement pas exceptionnels. Des centaines de femmes et d'hommes sont concernées par des situations similaires. Mais, cibles d'intimidations, de pressions, de violences ou du fait de leur isolement, les victimes n'ont souvent pas les moyens de dénoncer ces pratiques auprès des tribunaux. Il nous faut alors rappeler que cette plainte et son aboutissement témoignent publiquement d'un modèle de production agricole capitaliste, productiviste, qui met en concurrence les zones de production, favorise la pression exercée sur les coûts de production et la main d'œuvre, et qui méprise ainsi les droits humains et la souveraineté alimentaire. Nous ne pouvons rester indifférents au traitement de ces travailleuses et travailleurs migrant.e.s qui affrontent souvent les différentes facettes d'un même phénomène : pillage et appauvrissement de leurs économies locales et moyens de subsistance, désertification et changement climatique.

Si ce large système d'exploitation de travailleuses et travailleurs de la terre est dénoncé régulièrement par des associations, des syndicats et des médias à travers l'Europe, force est de constater qu'il y a peu d'organisations de travailleuses et travailleurs agricoles et que leurs luttes bénéficient de peu de soutien social.

A nous d'être nombreuses et nombreux à venir en solidarité, à mettre en place des stratégies visant à la conclusion de vastes alliances et à créer des réseaux qui rompent avec cette logique. Combattons l'exploitation de la main d'œuvre dans l'agriculture, en France, en Europe aujourd'hui et demain !

Pour une égalité de droits entre toutes les travailleuses et tous les travailleurs, et une agriculture paysanne respectueuse des droits humains et créatrice d'emploi. 

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Provence Alpes Côte d'Azur
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
Maison du Paysan -ZAC de la Gueiranne- 83340 Le Cannet des Maures