Provence Alpes Côte d'Azur

ELEVAGE

Abattoirs: un rapport en demi teinte

01.10.2016 La commission parlementaire d’enquête sur les conditions d’abattage a rendu son rapport. Il porte une nécessaire attention aux salariés et au bien-être animal. Le rapport ne va pas assez loin en ce qui concerne les abattoirs de proximité. Seul un soutien accru à leur développement donnera effectivement la possibilité à l’élevage d’être partie prenante de la dynamique des territoires, et d’assurer un travail de qualité dans les abattoirs.

 La Conf approuve la proposition de renforcer la présence des agents du service public vétérinaire dans les abattoirs, élément essentiel pour un outil au service de tous.

Par ailleurs, l'attention portée à l'abattage mobile et à l'abattage à la ferme est à saluer, même si cela reste timide : la proposition n°25 recommande de « suivre avec attention l'expérimentation d'un abattage à la ferme mené en Suisse et de procéder à son évaluation », tout en restant très réservée sur ce mode d'abattage qui ne garantit pas, selon le rapporteur, le respect des normes sanitaires et environnementales. La proposition n° 26 invite à « soutenir à titre expérimental la mise en service de quelques abattoirs mobiles ».

Le rapport ne va pas assez loin en ce qui concerne les abattoirs de proximité. Seul un soutien accru à leur développement donnera effectivement la possibilité à l'élevage d'être partie prenante de la dynamique des territoires, et d'assurer un travail de qualité dans les abattoirs. L'absence de proposition de financement pour la majorité des mesures évoquées laisse même craindre la mise en péril des structures de faible taille, déjà fragilisées par la concurrence exercée par les outils industriels.

Enfin, la vidéosurveillance ne peut être une solution humainement acceptable, même avec toutes les précautions avancées par la commission d'enquête.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne