Provence Alpes Côte d'Azur

PAC

PAC 2017 : la Confédération paysanne freine l'exclusion

21.07.2016 Le 21 juillet le Ministre de l'Agriculture présentait ses arbitrages sur les modifications de la PAC* pour 2017. La Conf' salue la fin d'une mesure particulièrement excluante, l'aide couplée vaches allaitantes, mais déplore l'augmentation du ratio de productivité ovine.

L'aide couplée vaches allaitantes jusqu'à présent seulement accessible à partir de 10 vaches, pourra être demandée à partir de 10 UGB**, chèvres et brebis pouvant donc compléter un petit troupeau. Cette mesure devrait soulager 2500 fermes petites et diversifiées jusqu'à présent exclues de ces soutiens qui seront désormais plus en adéquation avec les prises de position du ministre sur l'agroécologie. 

Si l'augmentation du ratio de productivité ovine à 0,5 agneau vendu par brebis est à déplorer, le fait de pouvoir primer proportionnellement les troupeaux n'atteignant pas ce chiffre permettra tout de même de voir soutenus un certain nombre d'éleveurs jusqu'à présent exclus. Cependant, ne pas rendre accessible la majoration « démarche de commercialisation » à ces éleveurs est une mesure discriminante.

Pour que cette PAC** devienne plus juste, il aurait fallu intervenir sur les plafonds d'accès aux aides. En limitant le nombre d'animaux primés, le ministre aurait pu faire le choix d'un soutien accentué à la majorité des éleveurs, particulièrement en difficulté actuellement.

Reste la majoration sur les 52 premiers hectares, celle-là même qui soutient une majorité de paysans, mais que certains veulent voir réduite pour favoriser les plus gros… Nous comptons sur le Ministre de l'Agriculture pour tenir le cap et passer à 20% de majoration en 2017.

Lettre de la Confédération paysanne au préfet de la Région PACA

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne