Home > Actualités > Au « cœur » du Parc du Mercantour, 63 bêtes tuées en toute impunité !
Partager sur :
LOUPS
02.06.2014

Au « cœur » du Parc du Mercantour, 63 bêtes tuées en toute impunité !

Alors qu'une nouvelle attaque secoue le Mercantour, l'Etat se déclare dans l'incapacité d'intervenir.
Les prélèvements doivent être autorisés en urgence dans les zones centrales des parcs. De véritables actions de piégeage doivent être menées sous la responsabilité des services de l'Etat, pour éliminer ces meutes dévastatrices.

Mickael Vial éleveur berger à Breil-sur-Roya a subi une nouvelle attaque sur son troupeau, ce qui porte à plus d'une centaine le nombre de bêtes tuées au total depuis la sortie de son troupeau le 20 avril. Les troupeaux voisins sont harcelés de la même manière.

Bilan de cette dernière attaque : 63 bêtes tuées et 12 disparues à ce jour. Mickaël a passé plusieurs jours à nourrir des agneaux orphelins, soigner des brebis blessées, ramasser des cadavres de brebis, signer des constats.

Le troupeau de Mickaël pâture dans la zone « coeur » du Parc du Mercantour, où le protocole de prélèvement des loups n'est pas appliqué. Une aberration de plus dans Le Plan Loup.

Alors que plus de 30 % des attaques ont lieu en zone « coeur », les meutes peuvent massacrer les troupeaux en toute impunité, puisque l'Etat refuse d'intervenir .

Seule proposition de la sous-préfecture : faire sortir le troupeau de la zone centrale pour que les services de l'ONCFS puissent intervenir ; c'est l'hypocrisie la plus totale  !

Les prélèvements doivent être autorisés en urgence dans les zones centrales des parcs. De véritables actions de piégeage doivent être menées sous la responsabilité des services de l'Etat, pour éliminer ces meutes dévastatrices.

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Provence Alpes Côte d'Azur -
Copyright 2014 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
Maison du Paysan -ZAC de la Gueiranne- 83340 Le Cannet des Maures